Infos sur l’auteur et le blog

Le nom! Quel fantastique pouvoir, que ce dernier: celui de pouvoir nommer ce qui nous entoure, en plus de celui de pouvoir cogiter.

Le pseudonyme est intéressant en soi,  car contrairement à notre nom propre, il s’agit vraiment d’un nom que nous nous sommes choisi, et qui nous définit (subjectivement du moins). C’est ainsi que j’ai adopté Tyvaneir (voire Tyvaneïr) comme pseudo. Ne voyez pas de signification cachée derrière, il s’agit juste pour moi de me croire quelque peu unique dans le sens où ce nom ne définit que moi…

Qui je suis? Un individu qui cogite, je pense. Qui cherche à se rapprocher au maximum de la vérité, en prenant du recul par rapport à toutes les convictions que nous pouvons nous forger au cours de notre vie. Chose quelque peu difficile, mais ça reste un idéal à atteindre, et le plaisir est dans le cheminement, non dans l’accomplissement…

Concrètement, je me nomme Thibaut, étudiant français, actuellement dans un master axé sur l’écologie, l’étude du comportement animal, la structure génétique des populations…

Mes passions? La lecture, à la base: SF, fantastique, fantasy… Les jeux vidéos ensuite: RPG, aventure… mais surtout et depuis peu, les publications scientifiques, tout ce qui peut nous dépayser et nous faire prendre du recul sur notre existence, pour pouvoir prendre réellement conscience de cette dernière et ainsi, l’apprécier à sa juste valeur…Il faut être capable de s’évader, tout en gardant un certain lien avec la réalité, le secret est dans le parfait dosage de nos sensibilités, externe (la réalité) et interne (les mondes fictifs).

Ce blog? Il vise à publier des idées, des outils de réflexions, des théories, des connaissances que j’ai acquises au cours de mon cursus et que je souhaite vous faire partager, ainsi que quelques opinions personnelles…

Pourquoi Arcana central? « Arcane » signifie secret, connaissance cachée aux néophytes…

Arcana, c’est aussi une ville d’héroïc fantasy, tirée de mon univers personnel, où mille fois milles peuplades vivent ensembles, dans cette cité où des portails mènent vers mille fois mille mondes…

Bon, ça parait un peu lyrique, mais j’apprécie le paradoxe de faire cohabiter raisonnement logique et rêveries, ça rappelle la dichotomie des hémisphères droit et gauche du cerveau!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :